loading

Maisons en bois

Maisonsen boisdepuis 2010

En approchant de la résidence Fennell depuis le quai sur la rivière Willamette, vous remarquez d'abord le balayage des poutres incurvées en lamellé-collé qui s'équilibrent avec la riche teinte des bardeaux de cèdre rouge conçus dans des motifs curvilignes qui soutiennent une toiture en cuivre.

Le design moderne et fluide de cette construction de l'architecte américain Robert Harvey Oshatz emmène ses merveilleuses et spécifiques structures en bois de la forêt à l'eau. Cette maison flottante à Portland, dans l'Oregon, capture avec art les courbes et les ondulations d'une rivière paisible - sentiment difficile à décrire en architecture. Le bois sinueux guide le regard à travers un parcours longiligne le long de la façade de la maison. De grandes étendues de verre encadrent les vues magnifiques et s'ouvrent sur une terrasse extérieure qui invite à de longues soirées en présence de couchers de soleil éclatants. À l'intérieur, une chambre principale en mezzanine et un bureau font face au salon du niveau principal.

Le bâtiment est poétique mais cohérent, sa section ondulante crée une forme sculpturale. Les plans d'étage sont nets et logiques, avec une attention évidente à leur utilisation. Les matériaux ont été soigneusement étudiés pour transmettre une sensation de chaleur et de confort. Les formes fluides qui apparaissent à l'extérieur sont le simple reflet des espaces à l'intérieur. Les espaces intérieurs sont conçus en fin de compte pour fonctionner de manière à créer des espaces cohérents avec des murs qui deviennent des plafonds et des plafonds qui redeviennent des murs, tandis que des changements et des ruptures dans les courbes sont utilisés pour créer des pénétrations et des ouvertures. Toute la courbure des poutres principales en lamellé-collé est dessinée à partir d'un rayon identique interprété différemment dans toute la structure afin de donner au bâtiment une proportion logique, serré et rectiligne.

Il y a peu de cloisons intérieures, la maison est remplie de lumière naturelle qui semble rouler sous le plafond incurvé et les poutres apparentes, et se répand dans l'espace de vie. Le verre comble les vides dans la structure, rendant le bâtiment léger et transparent, avec des reflets subtils qui soulignent une profondeur. Les fenêtres à claire-voie s'ouvrent pour permettre une ventilation naturelle. Une finition intérieure blanche déroule le mur est et semble gonfler comme une voile blanche -  sentiment de prendre le vent.

La résidence Fennell a présenté un défi unique car le site était « sur » la rivière Willamette plutôt que « près » de la rivière. Des poutres incurvées en lamellé-collé ont été utilisées pour capturer le sens intemporel de l'eau qui coule et du temps qui passe pour imprégner l'espace à l'intérieur et sa relation avec la rivière, créant un sens spirituel et poétique de l'espace.

Créateur de maisons.